Projet de 2015


Un quad FPV en chêne :D




Ou le mariage improbable de la technologie d'impression 3D et d'un arbre centenaire....

Ayant mis la main sur une petite imprimante 3D, la M3D issue d'une campagne Kickstarter, j'ai étudié un petit quad de 21 cm de diagonale, structure en H comme précédemment, avec des poutres en chêne... Pourquoi en chêne ? Disons que les magasins de bricolage du coin n'ont pas énormément de choix sur les baguettes de section carrée, et que le sapin me semblait vraiment light pour l'usage.

Pièces imprimées en 3D


Toutes ces pièces ont été imprimées en PLA, sauf les patins qui sont plus souples en ABS, ce qui facilite le clipsage



Equipement



Photos



   

   

Bilan

Le quad sort à 273g en ordre de vol (avec la batterie), c'est très léger et procure une belle autonomie un poil au-delà de 10 minutes. La radio Frsky permet de profiter de la télémétrie, et j'ai vite pris goût à la synthèse vocale sur l'émetteur Taranis, qui me donne la tension moyenne par cellule toutes les 30 secondes, ou sur demande en actionnant un switch. Exit le témoin de LiPo embarqué, cela simplifie considérablement les choses.

Le contrôleur Naze32 est nettement au-dessus des cartes multiwii testées précédemment, avec une stabilisation impressionnante en modes Angle et Horizon, et une belle précision de posture en mode Acro. Les ESCs Little Bee y sont aussi pour quelque chose. La technologie évolue vite !

Sur l'impression 3D, le bilan est mitigé : côté positif, cela permet de concevoir des pièces aux dimensions précises du projet. J'ai particulièrement apprécié de pouvoir intégrer à la coque le support des tubes qui guident les antennes du récepteur... Côté négatif, il semble qu'il faut éviter les composants supportant des efforts mécaniques. Après quelques crashs, je constate que si la coque joue parfaitement son rôle de protection, par contre une nacelle moteur se délamine par le fond, et mon mode de construction habituel ne permet pas de réparation simple... Il est temps de changer ça...